Parcours Patient

Le parcours du patient

La consultation

Pour prendre rendez-vous avec l’un des chirurgiens, vous pouvez être adressé par votre médecin traitant ou un autre spécialiste (rhumatologue, médecin rééducateur, neurologue…).

Le chirurgien ne peut donner d’avis pertinent que s’il dispose d’un bilan anatomique minimum, incluant une IRM datant de moins de 3 mois ciblée sur la région rachidienne concernée (adultes) ou d’un cliché radiographique de rachis entier debout de face et de profil ou EOS (enfants et adolescents).

Pour la première consultation, vous devez donc vous munir :

– De la lettre du médecin qui vous adresse, destinée au chirurgien

– De tous vos examens radiologiques (une IRM de moins de 3 mois pour les adultes, une radio EOS du rachis entier pour les enfants et adolescents)

– De votre Carte Vitale et Carte de Mutuelle.

Si vous entrez dans le cadre d’un Accident de travail, Maladie Professionnelle et/ou Affection Longue Durée en rapport avec la pathologie rachidienne, pensez à apporter vos justificatifs.

Lors de la première consultation, le chirurgien vous donne des informations sur la pathologie dont vous souffrez (diagnostic et pronostic) et sur les différentes possibilités de traitement.  Dans certains cas, un complément d’examen est nécessaire avant de formuler une proposition thérapeutique.

Lorsqu’une intervention est requise, le chirurgien vous délivre toutes les informations pratiques et techniques relatives à la chirurgie et vous en explique les objectifs, les limites, les suites et les principaux risques. Cette information préopératoire orale est habituellement complétée par une information écrite, remise à l’issue de la consultation, dont un exemplaire devra être rendu au secrétariat daté et signé par vos soins une fois que vous en aurez pris connaissance.

Les formalités pré-opératoires

Si vous décidez de vous faire opérer, vous devez convenir d’une date d’intervention avec le chirurgien puis constituer une partie du dossier administratif auprès de son assistante. C’est elle qui vous oriente vers la consultation d’anesthésie et qui organise l’hospitalisation.

Un devis d’honoraires vous sera également remis. Il vous faudra contacter votre assurance complémentaire santé (mutuelle) afin de savoir si cette dernière prend en charge ou non ce complément d’honoraires. Des facilités de paiement pourront vous être proposées si vous ne disposez pas de prise en charge.

LA CONSULTATION PRÉ-ANESTHÉSIQUE

La consultation pré-anesthésique se déroule au Centre Médical Laënnec, à quelques pas de la consultation de chirurgie du Rachis. Cette consultation est obligatoire pour toute intervention.

LA PRÉ-ADMISSION

Le jour du rendez-vous avec l’anesthésiste, afin de préparer au mieux votre séjour, prévoyez du temps pour constituer votre dossier de pré-admission auprès du service d’admission. Ceci permettra de fluidifier votre entrée lors de l’hospitalisation et vous évitera une attente supplémentaire.

LE MODE DE SORTIE

En fonction de votre état de santé, du type d’intervention et de vos conditions de vie, la sortie du service de chirurgie peut se faire vers votre domicile ou vers une maison de convalescence (service de soins de suite et réadaptation).

L’objectif d’un séjour en convalescence est d’apporter une aide transitoire aux patients qui ont besoin de quelques semaines de plus pour retrouver une autonomie compatible avec leur retour à domicile.

Ce choix est fait par le patient, en concertation avec le chirurgien.

Dans l’idéal, le séjour en maison de convalescence doit être anticipé afin de s’assurer que vous pourrez être admis dans l’établissement souhaité et de garantir un délai de prise en charge optimal après la chirurgie.

L'Hospitalisation

L’ADMISSION

En fonction de ce que vous aurez convenu avec votre chirurgien, l’entrée à la Clinique du Pré peut avoir lieu en fin d’après-midi la veille de l’intervention, ou le matin-même.

AU BLOC OPÉRATOIRE

Vous serez conduit au bloc opératoire dans votre lit.

A l’arrivée, vous serez perfusé puis installé dans la salle d’opération pour y être endormi.

Après une phase de préparation et d’installation sur la table d’opération, l’intervention peut commencer. Le chirurgien est alors assisté par une ou deux infirmières instrumentistes hautement spécialisées en fonction du type de chirurgie.

En fin d’intervention vous serez ré-installé confortablement dans votre lit et transféré en salle de soins post-interventionnels (salle de réveil) pour y être réveillé en douceur. La surveillance s’y poursuit jusqu’à ce que le médecin anesthésiste donne son accord pour un retour en chambre.

Après certaines intervention plus lourdes ou lorsque l’état de santé du patient le justifie, un séjour de quelques jours en unité de surveillance rapprochée (ou Unité de Soins Continus) est parfois nécessaire.

APRÈS L’INTERVENTION

Le premier levé s’effectue dans la grande majorité des cas le jour de l’intervention ou le lendemain, toujours avec l’assistance du kinésithérapeute.

Deux fois par jour, chaque patient bénéficie de séances de kinésithérapie dans l’objectif de retrouver rapidement son autonomie (se lever seul, marcher, monter et descendre des escaliers), tout en respectant les consignes de prudence dictées par le chirurgien.

Durant toute l’hospitalisation, vous aurez bien entendu la visite régulière de votre chirurgien qui s’assurera du bon déroulement  de la récupération post-opératoire et vous donnera les recommandations pour les semaines qui suivent l’intervention. Si votre chirurgien venait à s’absenter alors que vous êtes encore hospitalisé, l’un de ses associés prendrait le relais pour répondre à vos questions et ajuster vos traitements si besoin. Le travail d’équipe est un des points forts du Centre!

La sortie

Au moment de la sortie, la secrétaire du chirurgien ou l’infirmière du service vous remettra votre dossier radiologique et un dossier comprenant habituellement :

– Le compte-rendu opératoire

– Les ordonnances de sortie : médicaments, soins infirmiers à domicile et rééducation si nécessaire

– L’arrêt de travail

– La date et l’heure du rendez-vous de contrôle avec le chirurgien

La sortie peut le plus souvent s’effectuer en voiture particulière (ou VSL) mais le chirurgien pourra juger qu’un retour couché en ambulance est nécessaire. Une prescription médicale de transport pourra vous être remise.

En revanche, si la distance parcourue est supérieure à 150 km, une demande d’entente préalable de transport devra être faite auprès de la caisse d’assurance maladie avant votre hospitalisation.

 

En cas de transfert vers un Centre de Convalescence ou de Soins de Suites et de Rééducation, vous serez transporté avec vos affaires directement depuis votre chambre à la Clinique vers votre chambre en Rééducation!

La visite post-opératoire

La visite de contrôle post-opératoire a lieu au centre de consultation.

Le rendez-vous est fixé par la secrétaire du chirurgien avant la sortie, la convocation vous est remise lors de votre sortie d’hospitalisation.

Préalablement à cette visite, il peut être nécessaire de faire réaliser une radiographie de contrôle dont l’ordonnance vous aura été également remise dans le dossier de sortie.

Le chirurgien s’assurera ensuite que l’évolution de votre état de santé est favorable et compatible avec la reprise d’une activité normale.

Suite à cette visite, le chirurgien vous recommandera la plupart du temps de débuter votre rééducation auprès de votre kinésithérapeute.

En fonction du type d’intervention et de l’évolution, plusieurs visites de contrôle sont parfois requises.